Prime à la conversion : plus que quelques jours avant le durcissement des règles

Jeudi 1er août, les conditions d'attribution de la prime à la conversion automobile vont évoluer. On fait le point.

FRANCE 3

La prime à la conversion automobile évolue jeudi 1er août. Alors pour ceux qui souhaitaient en profiter, il faut parfois avancer ses plans. Non imposable, Virginie Sabouret bénéficie aujourd'hui d'une aide très avantageuse : 4 000 euros pour sa nouvelle voiture, une Peugeot Diesel moins polluante. "Ça fait une belle remise quand même", constate Virginie Sabouret, bénéficiaire de la prime à la conversion automobile, pour qui le plus est de ne pas avoir à avancer les fonds.

Quelles nouvelles conditions d'attribution ?

Si elle avait attendu jeudi, cette cliente n'aurait reçu aucune aide, car les véhicules diesel d'occasion ne seront plus concernés par la prime automobile. Et c'est loin d'être le seul changement. Jusque-là, les émissions de CO2 devaient être inférieures à 122g de CO2/km. Ce sera désormais 117g de CO2/km. Les voitures de plus de 60 000 euros seront exclues. Et le mode de calcul change : le montant de l'aide dépendra désormais du revenu fiscal de référence. Enfin, les niveaux de prime baisseront, sauf pour les véhicules les plus propres. Depuis le 1er janvier, 195 000 Français ont bénéficié de cette prime. Le gouvernement, qui n'avait pas anticipé un tel succès, a donc durci les règles du dispositif.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures sur l\'autoroute à la sortie de Paris, le 6 juillet 2019. 
Des voitures sur l'autoroute à la sortie de Paris, le 6 juillet 2019.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)