Cet article date de plus de six ans.

Parkings : la tarification fragmentée pointée du doigt

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le magazine Auto plus s'est intéressé à la facturation des parkings au quart d'heure.

 

Payer une place de parking au quart d'heure ? La mesure, obligatoire d'ici le 1er juillet, partait d'une bonne intention. Elle permet aux usagers de ne pas payer une heure de parking, si vous n'y restez que quelques minutes. Pourtant, selon le magazine Auto plus, la tarification fragmentée ne serait pas vraiment intéressante pour l'automobiliste.
Plusieurs parkings appliquent d'ores et déjà cette facturation. Dans certains cas, les prix sont beaucoup plus chers qu'auparavant. Selon Auto plus, les sociétés de parkings en profitent pour faire grimper les tarifs. Ils appliquent ainsi jusqu'à 55% de hausse.

Une heure à 4,20 euros

Une équipe de France 2 l'a constaté dans un parking souterrain de Paris, où la facturation au quart d'heure est déjà mise en place. Auparavant, l'heure de stationnement coutait 3,40 euros. Mais aujourd'hui, les quinze minutes ont été fixées à 2 euros, soit 4,20 euros l'heure pleine.
Des hausses que déplorent les usagers. "C'est des voleurs", lance un homme. "C'est une ruse, encore une fois de plus", regrette un autre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.