Info franceinfo Une prime d'intéressement de 3 000 euros brut pour les salariés de Stellantis en France, annonce Carlos Tavares

Le directeur général de Stellantis, le groupe né de la fusion de PSA et de Fiat Chrysler, annonce sur franceinfo qu'il va distribuer 430 millions d'euros aux salariés pour leur dire  sa "reconnaissance".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Carlos Tavares, PDG de Stellantis (ex-PSA), en février 2020. (ERIC PIERMONT / AFP)

"Nous allons distribuer à nos salariés, au titre de l'exercice 2020, 430 millions d'euros qui représentent pour les salariés de PSA automobiles France un plancher de 3 000 euros brut", a annoncé mercredi 3 mars sur franceinfo Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis, le groupe né de la fusion de PSA et de Fiat Chrysler.

Cette prime concerne un nombre de salariés "de l'ordre de 50 000 personnes", précise le directeur général de Stellantis. "Je veux leur dire toute ma reconnaissance, toute mon admiration, je veux leur dire qu'ils se sont comportés de manière admirable", affirme Carlos Tavares.

"Significativement plus que ce que nous avons versé à nos actionnaires"

Il y a un an, PSA, porté par un bénéfice net en hausse de 13,2% en 2019, avait déjà versé une prime d'intéressement à ses salariés. Elle pouvait aller à 4 100 euros bruts pour ceux touchant mois de deux fois le smic par mois. "Sur les sept dernières années, nous avons atteint l'ordre de 2,7 milliards d'euros de prime d'intéressement et de supplément d'intéressement qui ont été versés à nos salariés, assure Carlos Tavares. C'est significativement plus que ce que nous avons versé à nos actionnaires."

Les immatriculations de voitures neuves du groupe Stellantis ont diminué en janvier de 25,64% par rapport à un an plus tôt selon les chiffres publiés lundi 1er mars par le Comité des constructeurs français d'automobiles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.