Cet article date de plus de neuf ans.

Bercy réfléchirait à une aide sociale pour l'essence

Les mesures temporaires pour faire baisser les prix des carburants prennent fin dans dix jours. Le gouvernement cherche comment "protéger les ménages les plus fragiles" d'une hausse brutale, affirme le "JDD".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
D'après le "Journal du dimanche", Bercy réfléchirait à une aide sociale pour l'essence. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

ESSENCE - Le serpent de mer du prix de l'essence est de retour. Dans 10 jours, rappelle le Journal du dimanche dans son édition du 18 novembre, la baisse du prix du carburant, décidée par l'exécutif en août dernier, prendra fin. La mesure devait en effet s'appliquer pendant trois mois, le temps pour le gouvernement de mettre en place un dispositif pérenne contre le prix élevé des carburants, qui ont atteint un record durant l'été.

L'essance a bien perdu 10 cents depuis fin août, souligne l'hebdomadaire, mais pour atténuer le choc du retour à la normale dès le 29 novembre, Bercy réfléchirait "à une allocation ou aide spécifique pour aider les plus démunis". Le ministère "devrait caler son futur dispositif sur une allocation existante pour avoir accès aux listes des ménages fragiles", croit savoir le JDDUne aide qui pourrait être versée aux deux millions de bénéficiaires de la couverture maladie universelle, avance le journal, qui pointe que tous n'ont pas forcément de véhicule. "On peut avoir approche essence stricto sensu ou mobilité", réagit une source à Bercy.

Après deux mois de baisse, la consommation française de carburants est repartie à la hausse en octobre, à +4,5% par rapport au même mois de 2011, selon des chiffres de l'Union française des industries pétrolières publiées jeudi. Prévu pour le 26 octobre, un rapport devant proposer des "mesures pérennes" pour aider les consommateurs face à la cherté des carburants a vu sa remise retardée à Bercy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hausse des prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.