Pouvoir d'achat : Bruno Le Maire envisage une prolongation "jusqu'à la fin de l'année" de la remise de 18 centimes sur le prix des carburants

Dans une interview aux "Echos", le ministre de l'Economie estime que cette piste est envisageable "si les conditions économiques le nécessitent".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une station-service à Valence (Drôme), le 24 juin 2022. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Mise en place en avril, la remise sur le carburant pourrait durer un peu plus longtemps que prévu. Dans une interview aux Echos, mercredi 29 juin, Bruno Le Maire laisse la porte ouverte à une prolongation "jusqu'à la fin de l'année" du coup de pouce de 18 centimes sur les prix à la pompe.

Concrètement, l'"objectif" du gouvernement est toujours à ce jour de "réduire progressivement" cette ristourne "à partir de septembre pour un fin programmée en décembre". Mais "nous avons conscience de la réalité des prix à la pompe", explique le ministre de l'Economie. Alors "pourquoi ne pas envisager une prolongation (...) si les conditions économiques le nécessitent, plutôt que de nous lancer dans des mesures fiscales extrêmement dispendieuses ?"

Ce coup de pouce avait été décidé par l'ancien Premier ministre Jean Castex pour faire face à l'envolée des prix des carburants. Ainsi, "pour chaque plein de 60 litres, vous économiserez 9 euros", disait-il à l'époque.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hausse des prix des carburants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.