Le prix des carburants repart à la hausse

Gazole, sans plomb 95 ou 98, les prix des carburants fluctuent depuis plusieurs mois dans le sillage du prix du pétrole.

France 2

Ils sont repartis à la hausse. Il y a trois mois, au début de leur mouvement, les "gilets jaunes" réclamaient la baisse des prix des carburants. Aujourd'hui pourtant, les automobilistes doivent payer plus à la pompe. Cela n'est pas à cause des taxes qui composent plus de la moitié du prix des carburants, mais bien à la remontée du baril de pétrole. Depuis le mois de décembre, il a bondi de 30%, passant de 50 dollars le baril à 65. 

Hausse modérée

Dans les stations-service, le litre de gazole a augmenté de 7 centimes d'euros en moyenne et de 6 centimes d'euros pour le sans-plomb. Comme le baril de brut avait baissé entre octobre et décembre, cette hausse reste pour l'instant très modérée. L'augmentation actuelle s'explique par la diminution de la production des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), mais aussi par la crise au Venezuela, qui détient la plus grande réserve de pétrole au monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une station-service à Bailleul (Nord), le 9 octobre 2018.
Dans une station-service à Bailleul (Nord), le 9 octobre 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)