Le Havre : des PME payent cher le blocage du port

Depuis une semaine, la zone industrielle fonctionne au ralenti et certaines entreprises ne peuvent plus travailler. Reportage.

FRANCE 3

Olivier Jean-Baptiste dirige la plus grande plateforme logistique du Havre (Seine-Maritime), bloquée plusieurs jours la semaine dernière par les barrages. Conséquence : les marchandises se sont entassées dans ses entrepôts. Depuis vendredi soir, la levée des barrages a desserré l'étau. Les 250 salariés de l'entreprise sont retournés à leur poste. Et pour rattraper leur retard, certains ont dû changer leur rythme de travail : "On fait deux heures de plus", explique une salariée.

Une reprise fragile

La zone industrielle du Havre, c'est le poumon économique de la ville. Des milliers d'emplois et 250 entreprises, dont une société spécialisée dans l'aéronautique, qui fabrique des pièces d'avion pour Airbus, notamment. Ici, les blocages ont coûté plusieurs millions d'euros et son dirigeant l'assure, ils pourraient entamer la réputation de son entreprise. Les entreprises de la zone industrielle du Havre ont tenté de reprendre leur activité, mais cette reprise pourrait être de courte durée : de nouveaux blocages sont annoncés dans les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Barrage devant le port pétrolier de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23 mai 2016
Barrage devant le port pétrolier de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23 mai 2016 (MAXPPP)