Cet article date de plus de trois ans.

Gilets jaunes : des manifestations difficiles à anticiper

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Gilets jaunes : des manifestations difficiles à anticiper
Article rédigé par
France Télévisions

L’heure de vérité approche pour les gilets jaunes qui ont réussi à mobiliser sur les réseaux sociaux. Des manifestations de grande ampleur sont prévues sur les routes et les carrefours.

Le gouvernement a mis en garde et a prévu de mobiliser des forces supplémentaires. Car cette journée du 17 novembre promet d’être compliquée pour tous les automobilistes. Les gilets jaunes se sont organisés pour bloquer plusieurs grands axes. À Nice (Alpes-Maritimes), une première mobilisation a vu le jour jeudi soir, les gilets jaunes sont prêts et mobilisés. Sur des slogans de "Macron démission", ils ont improvisé une chaîne humaine comme un avant-gout du programme de samedi.
À Calais (Pas-de-Calais), on s’organise pour bloquer une grande surface. "On veut bloquer les grandes structures, là où les gens font leurs courses, vont faire leur plein de gasoil, et ce sont toutes des taxes données à l’État. En faisant ça, on bloque l’État", peut-on entendre.

L’État sur le qui-vive

Sur les réseaux, la mobilisation est importante avec plus de 1 500 actions de prévues sur les axes routiers et autoroutiers et axes symboliques. Tout comme certains aéroports, services, et péages.
Dans les zones rurales, les routes très fréquentées seront également touchées. Un important dispositif de sécurité est prévu, avec 2500 policiers, CRS et gendarmes. Mais le caractère énigmatique du mouvement inquiète. Une centaine de manifestations, seulement, ont été déclarées en préfecture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.