Gazole : les vols se multiplient

Alors que le prix du gazole ne cesse d'augmenter, à Saint-Étienne (Loire), des gangs volent des réservoirs avec des méthodes parfois musclées.

FRANCE 2

C'est la préoccupation majeure des chauffeurs routiers ces derniers mois à Saint-Étienne (Loire) : le siphonnage des réservoirs lors de leurs nuits de repos sur l'autoroute. Une inquiétude économique mais les chauffeurs craignent aussi pour leur propre sécurité. Vidéo-surveillance, fils barbelés, Sylvain Chazot a sécurisé l'ensemble des accès à son entreprise. Mais il confirme ce sentiment d'impuissance général chez les transporteurs face à des vols qui selon lui, se multiplient.

500 litres volés par semaine

Sur ses 200 véhicules, l'entrepreneur estime le préjudice à au moins 500 litres par semaine pour un prix en hausse de 25% en 6 mois. "Ce sont des dizaines de milliers d'euros qui partent dans l'année en vol de gazole", déplore-t-il. Et il y a urgence selon la Fédération nationale des transporteurs routiers, qui appelle le gouvernement à baisser les taxes sur le carburant et à mettre la pression sur les sociétés d'autoroute. En attendant, les chauffeurs essaient, eux, de faire jouer la solidarité sur les aires d'autoroute et préconisent par exemple de se garer côte à côte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tuyau d\'alimentation d\'une cuve de gazole dans une station d\'essence (photo d\'illustration)
Tuyau d'alimentation d'une cuve de gazole dans une station d'essence (photo d'illustration) (MYCHELE DANIAU / AFP)