Coronavirus : des répercussions à la pompe en France

Autre conséquence économique plus inattendue du coronavirus : les prix du carburant chutent.

France 3

L'épidémie de coronavirus touche durement la Chine, avec près de 400 morts depuis le début de la crise sanitaire. L'économie tourne au ralenti. L'une des conséquences est la baisse des prix à la pompe en France. "En trois semaines, les prix à la pompe ont nettement reculé en France. Il y a pratiquement 6 centimes de moins par litre de gazole", explique le journaliste David Boéri, présent sur le plateau du 19/20.

La Chine, deuxième plus gros consommateur de pétrole

"Les prix ont chuté de plus de 11% avec 1,43 € en moyenne. Pour le sans plomb 95, la baisse est moins significative avec 5,9% à 1,51 € le litre. En France, le poids des taxes qui ne bouge pas représente près des deux tiers du prix à la pompe. Il a en partie caché cette baisse sur le litre d'essence. La Chine est le deuxième plus gros consommateur de pétrole au monde", souligne le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme se sert en carburant, le 6 décembre 2018, dans une station essence à Arnage (Sarthe).
Un homme se sert en carburant, le 6 décembre 2018, dans une station essence à Arnage (Sarthe). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)