Renault : coup d'accélérateur sur l'électrique

Le secteur automobile poursuit sa révolution. Renault-Nissan a dévoilé sa stratégie ce vendredi 15 septembre. Pour l'entreprise, sans les véhicules électriques, il n'y a pas d'avenir.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après la Zoé, Renault-Nissan va commercialiser 12 nouveaux modèles 100% électriques d'ici à 2022. D'ici cette date, plus de 30% des véhicules seront électriques, affirme son PDG. Le constructeur ne veut pas rater le virage amorcé depuis plusieurs années dans plusieurs pays. Après la France et le Royaume-Uni, la Chine premier marché mondial, envisage à son tour d'interdire les moteurs diesel ou essence. Résultat : parmi les 12 nouveaux véhicules, l'un d'entre eux sera réservé à la Chine.

"Les autres peinaient à le faire"

Il s'agit de la Kwid, la citadine low-cost de la marque. "Renault comme Nissan s'étaient engagés depuis 2008 sur ces technologies. Les premiers modèles commercialisés l'ont été dès le début de cette décennie alors que les autres peinaient à le faire", estime Bernard Julien, expert en automobile "Gerpisa". Carlos Ghosn mise sur les synergies avec Nissan et désormais Mitsubishi, mais aussi sur des alliances. Le groupe va construire une nouvelle usine avec le chinois Dongfeng pour produire des voitures électriques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de Renault à Boulogne-Billancourt.
Le siège de Renault à Boulogne-Billancourt. (BERTRAND GUAY / AFP)