Cet article date de plus de cinq ans.

Les ventes de véhicules diesel ne baissent pas à la campagne

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Les ventes de véhicules diesel ne baissent pas à la campagne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La baisse des ventes de moteurs diesel, après les affaires de moteurs truqués et les épisodes de pollution ne cesse de s'accentuer. Si beaucoup d'automobilistes se détournent du gasoil dans les villes, à la campagne, ils sont encore nombreux à faire le plein de gasoil.

Dans le canton de Pont-l'Évêque (Calvados) en Normandie, dans le match essence contre diesel, le diesel l'emporte haut la main. Les moteurs diesel se reconnaissent au bruit, il suffit de tendre l'oreille. La gérante de cette station-service est bien placée pour le savoir : "Sur dix personnes il y en a peut-être une ou deux en sans-plomb, le reste c'est du diesel", explique Rosa-Maria de Almeida. Si à Paris et dans les grandes villes il se vend désormais plus de modèles essence, c'est loin d'être le cas à la campagne.

Le diesel moins cher que l'essence

Pierre Berthou est un inconditionnel du diesel : sa vieille Mondeo a 16 ans, et plus de 250 000km au compteur. "J'ai jamais eu de gros travaux à faire dessus, je paye 200 euros par an au garage Ford en révision. Si c'est à racheter, je reprendrais un diesel", explique-t-il. Et Monsieur Berthou n'a pas l'intention de changer d'avis. Surtout que pour les occasions en diesel, il a le choix. Sur ce parc, huit voitures sur dix roulent au gasoil et à l'achat elles ne coûtent pas plus cher que les modèles essence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.