"Gilets jaunes" : nouvel appel à la mobilisation

Une baisse sensible du nombre de "gilets jaunes" mobilisés est constatée depuis quelques jours sur les ronds-points. Mais la mobilisation continue, après un nouvel appel à manifester samedi 22 décembre.

Voir la vidéo

Sur ce rond-point de Haute-Savoie, la mobilisation est maximale. Cela fait plus d’un mois que certains "gilets jaunes" ne quittent pas les lieux malgré les tentatives des forces de l’ordre de les déloger. "On est même plus que déterminés suite aux annonces que monsieur Macron a fait, et le fait de nous avoir délogés de nos ronds-points, ça nous donne une rage encore plus forte pour se battre", explique un "gilet jaune".

Versailles bouclée

Samedi 22 décembre, les manifestants prendront pour cible des frontières avec des blocages à Menton (Alpes-Maritimes) près de l’Italie, au Perthus (Pyrénées-Orientales) près de l’Espagne, où à la frontière allemande non loin de Strasbourg (Bas-Rhin). Autre ville touchée : Versailles (Yvelines). 1500 personnes ont d’ores et déjà déclaré leur intention de venir manifester samedi. Conséquence, les autorités ont décidé de fermer le château. Les professionnels du tourisme seront donc au chômage technique. Si l’ampleur de la mobilisation est encore méconnue, 3680 personnes étaient encore mobilisées sur les ronds-points dans la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Face à face entre CRS et \"gilets jaunes\" sur les Champs-Elysées à Paris, le 15 décembre 2018. 
Face à face entre CRS et "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées à Paris, le 15 décembre 2018.  (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)