Automobile : Renault attaqué en justice à cause de moteurs défaillants

Publié
Automobile : Renault attaqué en justice à cause de moteurs défaillants
FRANCEINFO
Article rédigé par
P-M.Degorce, J.Duponchel, G.Pinol, Y.Moine, E.Rassat, N.Lachaud - franceinfo
France Télévisions

Dans quelques jours, plusieurs automobilistes vont lancer une action en justice contre le constructeur automobile Renault. Le groupe est accusé d’avoir sciemment ignoré un dysfonctionnement concernant plusieurs centaines de milliers de moteurs.

En 2019, l'association UFC-Que choisir tirait déjà la sonnette d'alarme sur les dysfonctionnements de plusieurs moteurs des véhicules de la marque Renault. Plusieurs conducteurs ont fait les frais de ce problème technique sur leur véhicule. "D'un seul coup, il a eu une perte de vitesse, il s'est mis au point mort et s'est arrêté en pleine route. J'avais mes enfants derrière", témoigne Sonia Mougaris, une automobiliste.

La marque était-elle au courant du défaut de ses moteurs ?

C'est le moteur 1.2 TCe qui est mis en cause. Entre 2012 et 2016, ce modèle conçu par Renault a équipé plusieurs véhicules de la marque française, mais également ceux des marques Nissan et Dacia. Si la marque Renault affirme qu'il ne s'agit que d'une surconsommation d'huile, un avocat a décidé de la poursuivre en justice, persuadé que le défaut leur était déjà familier. "Nous considérons deux choses : d'une part, que Renault connaissait le vice des moteurs depuis 2015, qu'elle a continué à vendre ses voitures avec ces moteurs viciés (...) elle a fait ce que l'on appelle une tromperie", affirme maître Christophe Lèguevaques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.