Le domicile francilien de Carlos Ghosn perquisitionné dans le cadre de l'enquête sur le financement de son mariage au château de Versailles

Le parquet de Nanterre l'a indiqué, jeudi, précisant que l'opération avait été menée le jour-même, près de Paris.

Carlos Ghosn (à droite) à Tokyo, la capitale japonaise, le 23 mai 2019.
Carlos Ghosn (à droite) à Tokyo, la capitale japonaise, le 23 mai 2019. (ICHIRO OHARA / YOMIURI / AFP)

Une perquisition a été menée, jeudi 13 juin, au domicile francilien de Carlos Ghosn, dans le cadre de l'enquête qui concerne notamment le financement de son mariage au château de Versailles, a indiqué le parquet de Nanterre. En octobre 2016, une soirée avait été organisée à l'occasion du mariage de Carlos Ghosn avec Carole Nahas, qui fêtait également son anniversaire.

Les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) se sont rendus à L'Etang-la-Ville (Yvelines), dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte après un signalement de Renault début février.

Deux soirées distinctes au château de Versailles

Une enquête préliminaire a été ouverte, en février, sur les conditions du mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles. L'ancien patron de Renault avait obtenu en octobre 2016 la location du château de Versailles et du Grand Trianon pour l'organisation de son mariage. Une prestation évaluée à 50 000 euros, en contrepartie d'une convention de mécénat signée entre l'établissement public et Renault.

Cette soirée d'octobre 2016 est à distinguer de celle du 9 mars 2014. Lors de cette dernière, payée par Renault-Nissan, l'ancien patron du groupe automobile et quelque 200 convives avaient célébré les 15 ans de l'alliance des deux marques. Ces festivités avaient coûté plus de 630 000 euros. Une facture payée par RNBV, la holding néerlandaise qui contrôle l'alliance. La date coïncidait avec l'anniversaire de Carlos Ghosn.