Japon : Carlos Ghosn libéré après trois mois de détention

Carlos Ghosn va pouvoir retrouver l'air libre, mais devra rester au Japon. L'ancien patron de Renault-Nissan a obtenu de la justice de pouvoir sortir de prison.

France 3

Le tribunal de district de Tokyo (Japon) a décidé d'accorder une remise en liberté sous caution à Carlos Ghosn, après plus de 100 jours passés derrière les barreaux. C'est d'abord un immense soulagement pour l'ancien patron de Renault-Nissan. "Je suis infiniment reconnaissant envers ma famille et mes amis qui m'ont soutenu tout au long de cette terrible épreuve", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Une caution fixée à 8 millions d'euros

Carlos Ghosn devrait sortir de prison dès qu'il aura versé les 8 millions d'euros exigés pour sa caution. Il aura interdiction de quitter le Japon et devrait être soumis à une étroite surveillance par caméra. Mis en examen pour avoir dissimulé une partie de ses revenus au fisc japonais, mais aussi pour avoir tenté de faire couvrir par Nissan des pertes sur des investissements personnels, Carlos Ghosn se dit toujours innocent et déterminé à se défendre vigoureusement dans un procès équitable. Il risque jusqu'à dix ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles. 
Carlos Ghosn, visé par une enquête préliminaire sur les conditions de son mariage au château de Versailles.  (KUNIHIKO MIURA / YOMIURI / AFP)