Automobile : le boom des véhicules GPL

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Automobile : le boom des véhicules GPL
FRANCE 3
Article rédigé par
L. Bazizin, R. Marthe, L. Bleuzen - France 3
France Télévisions

Les ventes de véhicules roulant au gaz de pétrole liquéfié (GPL) s’emballent depuis le début de l’année. Ce carburant alternatif est moins cher et écologique. Pourtant, le GPL demeure un marché de niche.

Thierry Bonneau conduit un véhicule roulant au gaz de pétrole liquéfié (GPL) depuis trois ans. Grâce à un bouton, il passe du GPL à l’essence, sans altérer son plaisir de conduire. "Je vois aucune différence en termes de puissance", témoigne-t-il. Le GPL surconsomme d’environ 20% par rapport à l’essence, mais il rejette 15% de CO2 en moins. La motivation du conducteur est écologique et économique, car le prix du litre à la pompe est nettement inférieur, de 88 centimes ce jour-là. "Ça coûte presque la moitié du prix d’un litre d’essence, donc c’est beaucoup plus économique. On fait un plein pour 50 à 60% du prix d’un plein d’essence."

+700% de ventes depuis janvier

Les ventes de véhicules roulant au gaz de pétrole liquéfié ont bondi de 700% depuis janvier 2020. Le constructeur Dacia a choisi de proposer tous ses modèles en version GPL, sans doper le prix du véhicule neuf. "Nous avons bénéficié de l’effort que nous avons fait de proposer nos véhicules GPL au même prix que les véhicules essence équivalents", estime Sandrine Paralieu, cheffe de gamme chez Dacia France. Une prime à la conversion de 3 000 euros pour les ménages les plus modestes, une vignette Crit’Air 1… L’achat d’un tel véhicule, y compris d’occasion, présente de nombreux avantages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Automobile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.