Aéroports de Paris : le trafic aérien s’est effondré en 2020

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Aéroport de Paris : le trafic aérien s’est effondré en 2020
France 3
Article rédigé par
V.Frédéric - France 3
France Télévisions

Les aéroports de Paris ont enregistré une chute libre du trafic aérien en 2020, conséquence de la crise sanitaire, et devront bientôt supprimer des emplois. 

La crise sanitaire a causé l’effondrement du trafic aérien en France. En 2020, dans les aéroports de Paris, la circulation a chuté de près de 70%. L’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle a accueilli 53 millions de passagers de moins qu’en 2019, et Orly 21 millions de moins. Les destinations internationales qui connaissent la plus forte baisse sont l’Amérique du Nord et l’Asie-Pacifique, avec 80% de trafic en moins depuis Paris. "En revanche, les destinations d’Outre-mer s’en sortent un peu mieux, tout comme les vols intérieurs, qui ont été environ divisés par deux", précise le journaliste Viktor Frédéric sur le plateau du 12/13 de France 3, mardi 19 janvier.

Plus d’un poste sur 10 amenés à être supprimés 

Les aéroports de Paris ont fermé leurs portes pendant le premier confinement avant de rouvrir afin de ne pas pénaliser les compagnies aériennes présentes dans leurs locaux ainsi que pour préserver leur bassin d’emploi. Néanmoins, l’entreprise devrait prochainement supprimer plus d’un poste sur 10 en conséquence de cette crise économique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.