Grèves, vols annulés : les perturbations dans les aéroports "font craindre le pire" aux voyagistes pour les vacances d'été

Des professionnels du voyage alertent la Première ministre sur les annulations de vols en cascade et les allongements de procédures de sécurité, qui entraînent des perturbations pour les voyageurs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des avions à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 28 mars 2022. (ROMAIN LONGIERAS / HANS LUCAS / AFP)

Une ombre plane sur la saison estivale. Plusieurs organisations représentant les professionnels du voyage français s'alarment des perturbations dans les aéroports pendant les vacances d'été, à cause de "la désorganisation" et des grèves qui ont déjà entraîné des retards et des annulations de vols, dans un courrier adressé à la Première ministre Elisabeth Borne jeudi 30 juin.

Les Entreprises du Voyage, le syndicat des entreprises du tour-opérating et l'APST, la caisse de garantie des agences de voyage, "alertent" la Première ministre "sur la situation de forte perturbation constatée depuis de nombreuses semaines dans les aéroports français et européens", qui "font craindre le pire pour les vacances et les voyages des Français et des Françaises".

Une "annulation massive de vols"

Les professionnels pointent du doigt "l'annulation massive de vols de la part de certaines compagnies aériennes", comme Lufthansa ou Ryanair. Elle réduit le temps sur place des vacanciers, entraîne "une perte sèche et un surcroît de travail pour les opérateurs de voyages", et empêche les vacanciers de financer d'autres voyages quand le report n'est pas possible et que les compagnies ne respectent pas les délais légaux de remboursement. Ils déplorent également "les difficultés rencontrées aux passages de sécurité dans les aéroports" qui rallongent le processus.

"L'ensemble de la profession s'est mobilisé depuis des mois pour répondre aux aspirations de voyages", assurent les représentants du secteur, qui réclament que "les infrastructures soient à la hauteur". Plusieurs mouvements de grève pour faire face à l'inflation sont prévus ou déjà engagés dans les aéroports français, dont Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly, près de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Aéronautique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.