Boeing : alerte pour les sous-traitants français

Le constructeur américain connaît des problèmes de commandes à la suite de la suspension de vol de son modèle phare, le 737 Max. Et les sous-traitants français sont impactés.  

FRANCE 2

Boeing a reconnu ce weekend des défauts dans le simulateur de vol de son modèle 737 Max, un appareil impliqué dans deux crashs qui ont fait 348 morts et interdit de vol. Mais le constructeur américain annonce que l'erreur est corrigée. Entre temps, les livraisons de Boeing ont été divisées par deux, avec 200 annulations en avril et aucune commande depuis, avec un impact sur les nombreux sous-traitants de l'avionneur en France. 

Des ennuis provisoires ?

Ainsi, les réacteurs sont fabriqués par l'entreprise Safran, les pneus fournis par Michelin, et les poignées des portes par une entreprise des Landes. Cette dernière a perdu 20% de son activité depuis la baisse des commandes de Boeing. Pour éviter le chômage technique aux 320 salariés, l'entreprise fabrique plus de pièces pour les autres modèles de l'avionneur, en accord avec le client. Les experts assurent que le souci n'est que provisoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Boeing 737 Max de la compagnie aérienne Southwest Airlines, à l\'aéroport de Victorville, en Californie (Etats-Unis), le 28 mars 2019. 
Des Boeing 737 Max de la compagnie aérienne Southwest Airlines, à l'aéroport de Victorville, en Californie (Etats-Unis), le 28 mars 2019.  (MARK RALSTON / AFP)