Ecologie : l'érosion du littoral en France

a revoir

Diffusé le 04/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Un quart du littoral français est touché par l'érosion. Dans certaines communes, les habitants vont même devoir renoncer à leurs logements gagnes par le sable Comment expliquer ce phénomène.

Les habitants de ces 78 appartements risquent de ne plus profiter de cette vue sur la mer. La dune qui fait face à cet immeuble de la côte aquitaine s'effondre. Quand elle atteindra ces poteaux à 23m du bâtiment, ce sera l'expulsion.

Ce piquet au vent sera celui par lequel le maire avertira les occupants de prévoir un déménagement. Lorsque ce sera au piquet rouge, un arrêté décidera de l'expulsion des occupants. Les arrêtes constatent que le péril est imminent pour l'immeuble.

Le bâtiment ne tiendra pas plus de deux ans au rythme de l'érosion sur la côte. En 1960, Soulac-sur-Mer était à 200 m du rivage, contre 20 m aujourd'hui. En cas de grosse tempête, l'immeuble peut-être évacué dans deux jours. Cette habitante de 78 ans se souvient qu'avec la tempête Xynthia, 15 m de sable sont partis en une nuit.

Au lever du jour, on a vu qu'il n'y avait plus de dune. On avait une vue complète sur la mer, alors que jusque-la je ne voyais pas du tout la mer.

Sur cette côte, à cause de la très forte érosion, des falaises de sable se sont créées A chaque marée, les vagues frappent la dune et sapent ses fondations. Une partie du sable part dans la mer, l'autre bascule à l'arrière de la dune qui recule. En cause : les grandes marées, les tempêtes et l'action humaine. Quand les dunes ont disparu, le sol d'origine apparaît.

C'est le témoin que le niveau du sable baisse. C'est pas forcément bon signe, on pourrait croire que ça protège plus facilement mais s'il apparaît, ça veut dire que le niveau du sable sur la plage est bas et donc l'eau tapera plus facilement le pied de dune.

La mer emmène 400 000 m3 de sable par an, soit 5 000 semi-remorques. En 50 ans, le phénomène a modifié le littoral.

Voici un autre exemple de l'érosion des dunes. Ces bunkers allemands de la Seconde Guerre mondiale étaient en haut d'une dune. Aujourd'hui, ils sont sur la plage.

Soulac-sur-Mer tente d'enrayer l'érosion avec des digues en pierre. Pour les compléter, il faudrait réensabler. Certains ont construit leurs propres digues. Solution provisoire. En attendant, Soulac perd 3 a 6 m de plage par an. L'érosion concerne aussi Etretat. Et Ise falaises de granit de Corse et de bretagne Elle pourrait être amplifiée par la montée de la mer.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==