Eclairage nocturne : le respect des nouvelles mesures ?

a revoir

Diffusé le 02/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Depuis la nuit dernière, l'éclairage des bureaux ou des magasins est interdit entre 1 heure et 7 heures du matin. En cas d'infraction, l'amende est sévère : jusqu'à 750 euros. Nous sommes allés voir si la mesure avait été respectée. Eh bien, pas partout.

Poitiers, Lille, Nantes. Et à une heure l'obscurité fut. Mais le noir n'est pas total. Dans le quartier commerçant de Poitiers, il y a les étourdis qui ont oublié d'éteindre la lumière en partant, et ceux qui ont décide d'ignorer la nouvelle réglementation. Une vingtaine de boutiques sur 400.

J'ai oublie de mettre à jour l'horloge, pas très facile à régler.

Je vais vérifier mon minuteur, car il doit avoir des faiblesses. Mais j'ai pas de souci avec ça, c'est vrai que ce n'est pas nécessaire d'éclairer toute la nuit.

A Lille, même constat. Malgré l'amende encourue (750 euros), de nombreuses enseignes restent éclairées toute la nuit. L'argument de la protection de l'environnement ne fait pas mouche.

Il y a des commerces qui souhaitent laisser leurs vitrines allumées pour des raisons de sécurité, pour éviter les tentatives de vols.

Il revient aux municipalités de faire appliquer la loi. Certaines donnent encore deux mois aux récalcitrants pour s'y conformer A l'image des monuments, des mairies et des gares déjà plongés dans le noir.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==