Droit du sol : déjà des propositions de réforme

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 22/10/2013Durée : 00h40

On va un peu plus loin avec vous Nathalie Saint-Cricq, bonsoir. Vous dites que ce n'est pas la première fois que la droite veut réformer.

Nathalie Saint-Cricq : C'est un fondamental du programme du Front National, c'est aussi un grand classique de la droite. 1991, Valéry Giscard d'Estaing compare l'immigration à une invasion et propose de revenir au droit du sang. 1993, Charles Pasqua instaure la fin de l'automaticité de l'acquisition de la nationalité française. En 2012, Nicolas Sarkozy réaffirmera que le droit du sol, c'est la France. Peut-être en raison de cette définition qu'il donnait de lui-même celle de petit Français de sang mêlé.

David Pujadas : Pourquoi faut-il y voir un lien avec l'affaire Léonarda? Si l'on veut être honnête, cette proposition est depuis des mois dans les cartons de Jean-françois Copé et de François Fillon mais là, quelle belle opportunité d'en faire la promotion. Quand les sondages donnent les Français exaspérés par l'affaire Leonarda, l'UMP veut rester dans la course.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==