Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Washoku", pêche aux crevettes à cheval : ces étonnantes traditions entrées au patrimoine de l'humanité

Quatorze savoir-faire ont obtenu les honneurs de la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, dressée par l'Unesco.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un repas traditionnel japonais, préparé et présenté dans un restaurant de Tokyo (Japon), le 5 décembre 2013. (TORU HANAI / REUTERS )

L'Unesco a ajouté quatorze traditions à sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, jeudi 5 décembre. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, cette liste vise à "assurer une plus grande visibilité" à ces savoir-faire représentatifs de la "diversité culturelle" du monde.

Francetvinfo vous présente quelques-unes de ces coutumes parfois étonnantes.

Le "washoku", la cuisine traditionnelle japonaise

C'est "un ensemble très riche de savoir-faire, de connaissances et de traditions liés à la préparation et à la consommation d'aliments, et au respect des ressources naturelles, observé typiquement lors des fêtes du Nouvel An", explique l'Unesco.

La pêche aux crevettes à cheval en Belgique

Elle se pratique deux fois par semaine à Oostduinkerke, sauf en hiver. Des chevaux brabançons s’enfoncent dans l’eau jusqu’au poitrail et tirent des filets parallèlement à la côte. Une chaîne racle le sable et crée des vibrations qui font bondir les crevettes jusque dans les filets.

Le "kvevri", la méthode géorgienne de vinification

Le "kvevri" tire son nom du récipient en argile en forme d'œuf dans lequel le vin fermente. En Géorgie, cette technique "joue un rôle important dans la vie quotidienne des Géorgiens et dans les célébrations, et constitue une part indissociable de l'identité culturelle des communautés géorgiennes", assure l'Unesco.

Les ostensions septennales dans le Limousin

La France n'est pas oubliée par l'Unesco. Ces processions religieuses catholiques sont organisées tous les sept ans autour de reliques de saints locaux limousins. Elles renvoient initialement à une guérison miraculeuse attribuée en 994 à Saint-Martial. Elles sont très suivies dans une quinzaine de communes entre Pâques et Pentecôte. En 2009, à Saint-Junien, elles ont rassemblé 100 000 personnes.

Le sankirtana, chants et danses rituels d'Inde

Ces danses et ces chants rituels au rythme des tambours sont originaires du Manipur, un état du nord-est de l'Inde, au pied de l’Himalaya. Ces cérémonies hindouistes, dédiées à Krishna, sont codifiées à l'extrême.

Le "zhusuan", le calcul chinois au boulier

Cette méthode traditionnelle de calcul est vieille de plus de 1 800 ans, rappelle la télévision d'Etat chinoise. Elle permet, avec un simple boulier, de faire des additions, des soustractions, des multiplications, des divisions, de calculer des racines et des équations plus compliquées en déplaçant les boules selon des formules prédéfinies.

La diète méditerranéenne

C'est le régime alimentaire traditionnel du bassin méditerranéen. On le retrouve à Chypre, en Croatie, en Espagne, en Grèce, en Italie ou au Maroc. Il "implique un ensemble de savoir-faire, de connaissances et de traditions concernant les cultures, les récoltes, la pêche, l'élevage et surtout la façon de partager la table et de consommer les aliments". Et il "met l'accent sur les valeurs de l'hospitalité, du bon voisinage, du dialogue interculturel et de la créativité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.