Sports d'hiver : sur les traces des secouristes

Les pisteurs secouristes interviennent en cas d'accidents pour évacuer les blessés. Une équipe de France 2 a passé une journée en compagnie de deux d'entre eux.

France 2

C'est la première intervention de la journée. Sur une piste bleue, un skieur s'est tordu la jambe en tombant. Après l'avoir préparé, les secouristes vont l'évacuer. Pour le blessé, c'est parti pour une descente particulière, tête vers le bas. Un quart d'heure de piste à peine et les voilà arrivés au bas de la station. Une ambulance est déjà là. Le skieur va être transféré vers un cabinet médical. Les ambulanciers, eux aussi, sont très sollicités depuis le début de la saison. "239, c'est le nombre de blessés depuis l'ouverture des pistes", atteste une ambulancière.

Des traumatismes de membres

Les conditions de glisse de début d'hiver sont propices aux accidents. "Pour les accidents les plus fréquents, on va surtout être sur de la pathologie de traumatismes de membres, type entorse du genou, luxation de l'épaule", explique Guillaume Hostache, pisteur-secouriste à l'Alpe d'Huez (Isère). Dans cette station, les pisteurs sont une cinquantaine, tous formés aux premiers secours. Ce jour-là, ils auront totalisé une vingtaine d'interventions sur toute la station.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plateau de l\'Aubrac, dans le Cantal, recouvert de neige, le 10 février 2018.
Le plateau de l'Aubrac, dans le Cantal, recouvert de neige, le 10 février 2018. (CAVALIER MICHEL / HEMIS.FR / AFP)