Santé : les dermatologues mettent en garde contre une exposition excessive au soleil

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Santé : les dermatologues mettent en garde contre une exposition excessive au soleil
FRANCE 2
Article rédigé par
F. Style, France 3 Régions - France 2
France Télévisions

La France connaîtra un pic de chaleur à compter du mercredi 16 juin, avec un ensoleillement maximal. Les médecins multiplient les appels à la prudence, une exposition excessive étant un facteur de risque d'augmentation des cancers de la peau.

En été, deux stratégies s'opposent face au soleil. Il y a ceux qui s'en protègent et ceux qui aiment s'y exposer. Actuellement, avec un pic de chaleur attendu en France à compter du mercredi 16 juin, les rayons du soleil sont particulièrement forts. Alors, pour éviter le coup de chaud, un minimum de précautions s'impose. Attention aussi aux coups de soleil. À long terme, ils peuvent entraîner des cancers de la peau.

80 000 cancers de la peau diagnostiqués chaque année

Sur une plage de Saint-Raphaël (Var), chacun a sa méthode pour se protéger. "J'applique un indice de protection 50 toutes les deux heures", explique un homme. Un geste loin d'être suffisant pour le Dr Olivier Salmon, dermatologue. "Je vois des mamans qui badigeonnent leurs enfants en bas âge d'écran solaire, avant de les laisser au soleil, c'est un non-sens. Mettez-lui un vêtement, et c'est tout", martèle-t-il. L'un de ses patients, qui ne s'est jamais protégé du soleil, est aujourd'hui atteint de plusieurs cancers de la peau. Il appelle à la plus grande prudence, et ce, dès le plus jeune âge. En trente ans, le nombre de cancers de la peau a triplé en France, avec près de 80 000 cas diagnostiqués chaque année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.