Parc d’attractions : la clientèle locale est au rendez-vous

Après trois mois de fermeture, les parcs d’attraction ont rouvert leurs portes au public. Il a fallu mettre en place des mesures d’hygiène très strictes. Les visiteurs ont su tirer profit de la situation.

France 2

Cow-boys, Indiens et attaques de train forment depuis 50 ans le spectacle mythique du plus ancien parc d’attraction de France ouvert par Jean Richard en 1963, à Ermenonville dans l’Oise. Malgré le covid, les visiteurs sont au rendez-vous. "Tout le monde a son masque, on garde les distances de sécurité, et il n’y a pas beaucoup de monde dans les files d’attente", explique une visiteuse. Le parc La Mer de Sable accueille 2 500 personnes par jour au lieu de 4 000 habituellement.

Rassurer le public pour mieux rebondir

Tout est mis en œuvre pour faire revenir les visiteurs. Un tarif promotionnel de 21 euros au lieu de 27 euros a été mis en ligne, à condition d’acheter sa place sept jours à l’avance. Un retour partiel de la clientèle après trois mois sans activité. Résultat, une perte de 5 millions d’euros pour le parc. "Elle ne se rattrapera pas, confie le directeur. Il faut déjà bien finir cette saison. On a au moins réussi à rassurer nos visiteurs, on repartira de plus belle pour Halloween."

Le JT
Les autres sujets du JT
Après trois mois de fermeture, les parcs d’attraction ont rouvert leurs portes au public. Il a fallu mettre en place des mesures d’hygiène très strictes. Les visiteurs ont su tirer profit de la situation.
Après trois mois de fermeture, les parcs d’attraction ont rouvert leurs portes au public. Il a fallu mettre en place des mesures d’hygiène très strictes. Les visiteurs ont su tirer profit de la situation. (France 2)