Fini les drapeaux bleus et triangulaires sur les plages françaises, ce qu'il faut savoir de la nouvelle signalisation de baignade

Le bord de mer est le lieu où les noyades accidentelles sont les plus nombreuses. Afin d'uniformiser la signalisation sur l'ensemble des plages françaises et d'être en accord avec les normes internationales, les drapeaux changent de formes et les fameux drapeaux bleus laissent leur place à des drapeaux rouge et jaune.

Article rédigé par
Thomas Destelle - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un drapeau bleu de zone de baignade sur la plage de Lacanau (Gironde), le 26 juillet 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

"Tu te baignes entre les deux drapeaux bleus !" C'est une recommandation parentale qui n'est plus entendue sur les plages françaises cet été. Si vous avez la chance d'être allé à la plage en ce début de vacances, vous avez certainement remarqué du changement et notamment la disparition des deux drapeaux bleus. Les zones de baignades sont mainteant délimitées par deux drapeaux bicolores rouge et jaune dans les prochaines semaines. Il s'agit du principal changement d'un décret apparu au Journal officiel le 31 janvier 2022 pour uniformiser la signalisation sur le littoral français. Cette signalétique était d'ailleurs déjà en place sur certaines plages françaises en 2021, rappelle BFM TV. 

Autre changement : les drapeaux triangulaires, ou en forme de flammes, vont disparaître et laisser la place aux drapeaux rectangulaires. Mais la couleur pour indiquer le niveau de risque, lui, ne change pas. Il est donc toujours bon de le rappeler : 

- Le vert indique une baignade surveillée sans danger apparent.
- Le jaune ou orange pour une baignade surveillée avec danger limité ou marqué.
- Le rouge pour une baignade interdite et le violet pour prévenir d'une pollution de l'eau.
- Le violet signifie notamment une pollution de l'eau ou la présence d'espèces aquatiques dangereuses.

À noter, l'apparition d'un nouveau drapeau à damier pour indiquer une "zone de pratique aquatiques et nautiques, où la baignade n’est pas interdite mais aux risques et périls des baigneurs" comme le surf. Les sauveteurs sur la plage seront aussi maintenant habillés aux mêmes couleurs drapeaux de limitation de baignade bicolores rouge et jaune : tee-shirt jaune et short rouge.

Tableau présentant la nouvelle signalisation. (MINISTÈRE DES SPORTS)

Outre l'uniformisation sur l'ensemble des plages françaises, le but de cette nouvelle signalisation est de se mettre aux normes internationales. Une note du ministère des Sports indique que les différences avec "notre réglementation pourrait expliquer une incompréhension des touristes étrangers".

Attention toutefois, le désormais connu "pavillon bleu", lui, existera bien toujours et coexistera avec les autres oriflammes. Ce drapeau bleu récompense notamment une bonne qualité de l'eau, ou encore l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Des noyades mortelles fréquentes sur le littoral français

Le risque de noyade est important en pleine mer et notamment à proximité de la plage. Selon l'Enquête NOYADES 2021, du ministère de la Santé, il y a eu 436 noyades dans la bande des 300 mètres, qui est, de loin, le lieu où le nombre de noyades est le plus important pour la période du 1er juin au 31 août.

Le nombre de noyades accidentelles selon le lieu du 1er juillet au 31 août 2021. (MINISTERE DE LA SANTÉ)

L'étude du ministère de la Santé, souligne d'ailleurs que les noyades accidentelles suivies ou non de décès étaient plus nombreuses dans les régions du littoral notamment en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie. En France, la surveillance est assurée soit par des CRS, soit par la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) selon le choix des communes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.