Cambriolage : comment réduire les risques ?

Les cambrioleurs passent à l'action pendant les vacances. Comment partir l'esprit tranquille ? À Tassin-la-Demi-Lune, dans le Rhône, les gendarmes effectuent des patrouilles.

France 2

Les gendarmes sont intervenus il y a deux mois à peine au domicile d'une femme absente de sa maison de Tassin-la-Demi-Lune (Rhône) au moment du cambriolage. C'est la deuxième fois que des cambrioleurs s'introduisent chez elle et, cette fois, ils ont même escaladé le mur pour accéder au premier étage. Si elle le souhaite, les gendarmes surveilleront quotidiennement sa maison pendant son absence. Un dispositif le permet, c'est l'opération tranquillisée vacances.

Des habitations géolocalisées

Quelques renseignements sont intégrés dans une base informatique, comme son adresse et la durée de son absence. Les domiciles sont surveillés chaque jour, gratuitement, par des patrouilles dédiées. Les forces de l'ordre vérifient toutes les ouvertures. Chaque habitation à contrôler est géolocalisée et le dispositif permet d'établir une cartographie précise des quartiers les plus exposés au cambriolage l'été. Dans le quartier, leur présence rassure et les résultats sont encourageants : dans la circonscription, les cambriolages de résidence principale ont baissé de 20% l'an dernier.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cambrioleurs ont agi dans les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes, du Var et du Vaucluse. (Photo d\'illustration)
Les cambrioleurs ont agi dans les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes, du Var et du Vaucluse. (Photo d'illustration) (MAXPPP)