Arnaques de l'été : les pièges de la location d'hébergement

Les arnaques les plus fréquentes en été sont liées à la location d'hébergement.

France 2

Le bien que vous avez loué n'est pas du tout à proximité de la plage, comme promis. Ou encore, il manque une chambre... "Il faut tout de suite l'indiquer lors de l'état des lieux et prendre des photos. Vous avez le droit de demander un rabais ou un remboursement", explique la journaliste Lilya Melkonian sur le plateau du 13 Heures de France 2.

Faire constater l'arnaque

"Si le propriétaire n'est pas d'accord, appelez la gendarmerie, la police ou encore un huissier pour qu'ils viennent constater l'arnaque", conseille la journaliste. Il faut ensuite déposer plainte pour escroquerie. Vous pouvez le faire en ligne dans un premier temps à l'adresse : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr puis directement au commissariat. Enfin, il y aussi des moyens en amont d'éviter les mauvaises surprises. "Il faut impérativement signer un contrat de location saisonnière, c'est une obligation. Tout doit y être indiqué", précise Lilya Melkonian.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme ferme les volets de son appartement, en juin 2006 à Bordeaux (Gironde). 
Une femme ferme les volets de son appartement, en juin 2006 à Bordeaux (Gironde).  (MICHEL GANGNE / AFP)