Pyrénées : deux ourses vont être réintroduites

Deux ours femelles seront introduites dans les Pyrénées cet automne, avec pour mission d'assurer la survie de l'espèce dans le Béarn, où il ne reste que deux mâles. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Donner des compagnes aux deux derniers ours des Pyrénées-Atlantiques, Néré et Cannellito, pour qu'ils puissent se reproduire : c'est la volonté de Nicolas Hulot, et ça fait bondir les éleveurs locaux. "L'ours est un prédateur, et il est incompatible avec le pastoralisme", selon Jean-François Lacazette, éleveur à Arette (Pyrénées-Atlantiques). Dans les Pyrénées occidentales, ce sont les deux derniers de leur espèce ; ils sont sans contact avec les 37 autres ours des Pyrénées centrales. Une zone où ces derniers causent régulièrement des dégâts aux troupeaux.

Protéger une espèce menacée : une obligation européenne

Dans la commune concernée par la nouvelle introduction, le maire craint pour l'avenir de l'activité agricole : "L'agriculture pèse un poids conséquent dans la vie de notre commune, 43 exploitations, 4 500 brebis, 1 000 vaches, et la certitude d'avoir le plus grand garde-manger de la chaine pyrénéenne", fait valoir Pierre Casabonne, maire d'Arette La Pierre Saint-Martin. De leur côté, les associations de défense de la nature rappellent que protéger une espèce menacée est une obligation européenne. L'introduction est programmée pour cet automne ; Nicolas Hulot promet une concertation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ours brun dans la réserve animalière du parc naturel des Pyrénées.
Un ours brun dans la réserve animalière du parc naturel des Pyrénées. (MAXPPP)