Norvège : une touriste française blessée par un ours blanc dans l'archipel du Svalbard

La quadragénaire, dont les jours ne sont pas en danger, a été évacuée par hélicoptère vers l'hôpital de Longyearbyen, la principale localité de l'archipel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un panneau à Longyearbyen (Norvège), le 22 juillet 2022. (SEBNEM COSKUN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une touriste française a été blessée par un ours polaire qui s'est introduit dans un campement sur l'archipel norvégien du Svalbard, dans l'Arctique, lundi 8 août, ont annoncé les autorités locales. "Ses jours ne sont pas en danger", a déclaré à l'AFP le chef de la police locale, Stein Olav Bredli. La touriste, âgée d'une quarantaine d'années, a été évacuée par hélicoptère vers l'hôpital de Longyearbyen, la principale localité de l'archipel. Les circonstances exactes de l'incident n'ont pas été précisées.

La femme, dont l'identité n'a pas été précisée, faisait partie d'une expédition de 25 personnes qui séjournaient dans des tentes en pleine nature dans l'ouest de ce territoire, à un peu plus d'un millier de kilomètres du pôle Nord. 

L'ours polaire abattu

"Des tirs ont visé l'ours polaire, qui a été effrayé et a quitté les lieux", a détaillé Stein Olav Bredli. Blessé, l'animal a ultérieurement été localisé par les autorités qui, en raison de l'ampleur de ses blessures, l'ont achevé.

Six attaques mortelles pour l'homme ont été dénombrées depuis 1971 au Svalbard. La dernière impliquant un Néerlandais de 38 ans remonte à 2020.

Selon les experts, le recul de la banquise sous l'effet du réchauffement climatique prive les ours de leur terrain de chasse favori, où ils se gavent de phoques, et les pousse à s'approcher des endroits peuplés par l'homme, en quête de nourriture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ours

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.