Non, les sirènes n'existent pas

En tout cas, aucune preuve de leur existence n'a été trouvée, selon des experts américains.

Une activiste de Greenpeace déguisée en sirène manifeste à Rome (Italie), le 13 juillet 2006.
Une activiste de Greenpeace déguisée en sirène manifeste à Rome (Italie), le 13 juillet 2006. (MAX ROSSI / REUTERS)

Il y a des croyances persistantes. Comme les mythiques sirènes, ces êtres mi-femmes, mi-poissons, qui de leur chant attireraient les marins dans les profondeurs. A cause de la diffusion télévisée d'un docufiction intitulé Sirènes, le corps retrouvé, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA, l'administration américaine de l'océan et de l'atmosphère) s'est sentie obligée de publier un démenti, rapporte Slate.fr lundi 2 juillet.

"Aucune preuve de l'existence d'humanoïdes aquatiques n'a jamais été trouvée", écrit la NOAA sur son site (lien en anglais), qui rappelle l'histoire des mythologiques femmes-poissons. Mais ldocufiction, présenté comme "un étrange et convaincant documentaire sur l'existence des sirènes, à quoi elles pourraient ressembler et pourquoi elles sont restées cachées... Jusqu'à maintenant", aurait trompé les téléspectateurs. D'autant que le programme, diffusé sur Animal Planet, une chaîne du groupe Discovery, faisait intervenir, pour plus de crédibilité, des scientifiques de la NOAA. Qui ont donc dû s'expliquer.