Noël : le business très lucratif des marchés

À l'approche des fêtes, les emplacements sur les marchés de Noël se négocient très cher.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des marrons, du vin chaud et des illuminations, la magie des marchés de Noël fait recette. Plusieurs milliers de visiteurs viennent s'y promener et les places sont chères. À La Défense (Hauts-de-Seine), aux pieds des tours du quartier d'affaires, des chalets en bois ont été installés. Un santonnier venu de Provence réalise 60% de son chiffre d'affaires annuel en quelques semaines et expose sur sept marchés à travers la France. Ici, son stand lui coûte 30 000 euros, mais il s'y retrouve. Le prix minimum pour un chalet de 3 m sur 2 est de 8 000 euros les cinq semaines. Ces tarifs peuvent vite grimper en fonction de la surface et de l'emplacement. Tous les commerçants ne peuvent donc pas se permettre une telle dépense.

Des marchés plus accessibles

À Magny-Cours dans la Nièvre, 15 communes se sont recoupées pour organiser leur propre marché de Noël. Ici, les produits sont tous artisanaux, les organisateurs sont bénévoles et le prix de l'emplacement est accessible à tous : 17 euros le mètre linéaire pour deux jours. Face au succès des marchés de Noël en France, les commerçants s'inscrivent des mois à l'avance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de Noël de Berlin visé par une attaque au camion-bélier a rouvert, le 22 décembre 2016.
Le marché de Noël de Berlin visé par une attaque au camion-bélier a rouvert, le 22 décembre 2016. (MICHAEL KAPPELER / DPA / AFP)