Des produits de Noël très surveillés

Pendant les fêtes, les larcins augmentent de 40%. Les commerçants utilisent donc les hautes technologies pour faire face à ce phénomène. France 2 a enquêté.

France 2

30 à 40% des vols sont commis pendant cette période de fin d'année. Dans l'alimentaire, mais aussi dans des secteurs plus insolites. Comme les décorations de Noël de Calais (Nord Pas-de-Calais) qui sont munies de balises GPS, car il y a deux ans, un tigre de 100 kilos et de 2m de haut a été dérobé. Un préjudice de 17 000 euros pour la ville. "Au moindre mouvement, on va recevoir une alerte par SMS (...) et on pourra suivre le déplacement en temps réel de la balise", explique Jean-Marc Loriot, directeur des espaces publics de Calais.

Des truffes et vins très convoités

En Isère, les truffes vendues entre 500 et 1000 euros le kilo attirent aussi les voleurs. Pour les empêcher, un propriétaire a multiplié les caméras qui permettent de capturer des images de jour comme de nuit. Les vins et liquoreux sont aussi prisés. Là aussi, la vidéo surveillance est de mise, mais des commerçants exposent également des bouteilles factices. Chaque année, des millions d'euros disparaissent dans les vols de fret. Le phénomène ne cesse de s'accentuer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Décorations de Noël sur un stand du marché de Nuremberg, en Allemagne. 
Décorations de Noël sur un stand du marché de Nuremberg, en Allemagne.  (DANITA DELIMONT / GALLO IMAGES)