Cinq façons d'être solidaire à Noël

Aider les plus démunis à passer des fêtes de fin d'année dignes et conviviales est facile. Franceinfo vous propose cinq moyens de faire preuve de solidarité.

Un Noël solidaire dans la salle des Costières à Nîmes, le 24 décembre 2012.
Un Noël solidaire dans la salle des Costières à Nîmes, le 24 décembre 2012. (NASSIRA BELMEKKI / MAXPPP)

Envie d'incarner "l'esprit de Noël" dans toute sa générosité et sa charité ? Si pour vous la fête de la Nativité est l'occasion de se retrouver en famille, pour d'autres la période est vécue comme une exclusion. Cinq millions de Français vivent en situation d'isolement, souligne une enquête du Credoc pour la Fondation de France, publiée le 5 décembre. Or, de nombreuses initiatives associatives et individuelles peuvent vous permettre de passer les fêtes tout en offrant de l'aide aux personnes les plus démunies et isolées. Franceinfo vous donne quelques pistes pour que Noël n'exclue personne.

Donner de son temps

Pour quoi faire ? Bonne nouvelle, vous avez prévu de passer votre réveillon de Noël en famille. Vous avez aussi déjà pensé à ceux qui n'auront pas cette chance, sans savoir comment faire pour les aider. L’association Les Petits frères des pauvres organise depuis près de 70 ans un Noël solidaire, et recherche des bénévoles pour aider à la préparation et participer aux repas, ou bien rendre visite et éventuellement partager un repas avec une personne âgée qui ne peut ou ne souhaite pas sortir les 24 ou 25 décembre. Votre réveillon en sera encore plus animé et vous participerez à un moment convivial.

Comment faire Pour rejoindre les équipes de bénévoles des petits frères des pauvres à Noël, contactez le 0 800 833 822 (numéro gratuit) ou inscrivez-vous en ligne via le formulaire de l’association

Donner de l'argent

Pour quoi faire ? A l'instar des Petits frères des pauvres, La Fondation de France organise chaque année 200 réveillons de Noël pour 20 000 personnes en difficulté et isolées. D'autres associations organisent quant à elles des événements à destination des enfants de familles défavorisés. La Croix-Rouge, par exemple, organise chaque année des visites au château de Versailles ou offre des places au cirque.

Comment faire ? Vous pouvez apporter votre contribution financière sur le site de la fondation de France ou de La Croix-Rouge.

Acheter des chocolats

Pour quoi faire ? Vous avez abandonné votre objectif de passer des fêtes diététiques. Votre ligne n’est donc plus un sujet et vous voulez tout de même soutenir une bonne cause en vous régalant. L’association "Solidarités nouvelles face au chômage" (SNC), qui accompagne individuellement des demandeurs d’emploi, a lancé le 15 novembre son opération "Chocodon 2016". Jusqu’au 15 janvier 2017, 20% des recettes de la chocolaterie partenaire Via Chocolat seront reversées à l'organisme de soutien aux chômeurs. Un achat a priori efficace si l'on en croit l’association qui revendique un taux de 62% de retour à l'emploi des chômeurs à la fin de leur accompagnement.

Comment faire ? Les commandes de chocolat peuvent se réaliser en ligne.

Donner des jouets

Pour quoi faire ? Vous êtes sans doute déjà passé devant ces pères Noël vêtus de vêtements verts. Ces bénévoles du Secours populaire demandent, dans une galerie marchande, de faire un don d'argent, de jouets neufs ou de produits gastronomiques. Si vous ne leur avez rien donné les années précédentes mais que cette année, vous souhaitez faire un geste en faveur des enfants déshérités, votre générosité fera de nombreux heureux. Selon l'association, 152 000 enfants ont reçu un cadeau en 2015 grâce aux dons et à la mobilisation de ses 80 000 bénévoles.

Comment faire ? Outre vos dons, vous pouvez aussi déposer vous-même des tirelires chez les commerçants ou participer aux stands de paquets-cadeaux à la sortie des magasins, organisés jusqu'au 31 décembre. Il faut s'inscrire préalablement pour participer. Le Secours populaire conseille de se rapprocher de l'antenne la plus proche de chez soi pour le faire. Il suffit de se rendre sur leur site internet puis de cliquer sur votre département sur la page d'accueil.

D'autres associations reçoivent des dons pour leurs actions pendant les fêtes comme Miedepain, Les Restos du cœur ou Emmaüs.

Le plus qui ne coûte rien. Si vous avez prévu de vous reposer sur votre canapé jusqu'au Nouvel an, vous pouvez relayer l'opération du Secours populaire sur les réseaux sociaux à l'aide de son site internet dédié. 

Utiliser une application

Pour quoi faire ? Vous pensez que les nouvelles technologies vont permettre de sauver le monde. Vous êtes aussi modeste et souhaitez aider les enfants de votre quartier en sensibilisant le vôtre. Une nouvelle application, Noël21*, est dédiée à l'aide des familles qui "ont du mal à boucler la fin du mois, et doivent se saigner pour acheter un cadeau de Noël à leurs enfants", explique son créateur, Thirom Veal, à franceinfo.

Comment faire ? L'interface géolocalise les smartphones afin de mettre en relation des enfants de familles aisées avec des ménages voisins dans le besoin. Les premiers pourront alors donner des cadeaux dont ils ne se servent plus aux seconds.

Thirom Veal, ingénieur en mécanique, âgé de 47 ans et habitant à Nanterre (Hauts-de-Seine), a mis à profit ses cours d'informatique et son temps libre pour créer cette application. "Je veux transformer l’esprit de ces enfants précaires, explique-t-il. Je ne veux pas qu’ils grandissent avec de l'amertume et de la jalousie."

Des sentiments qu'il a lui-même pu ressentir lors de son enfance. Issu d'une famille cambodgienne immigrée en France en 1978, avec "une paire de tongs" comme seule possession, il souhaite aujourd'hui que la prochaine génération soit plus "solidaire". Il se voit comme un complément des associations qui récoltent et distribuent des cadeaux. Le lien social et la technologie en plus.

* Si vous souhaitez proposer ou demander un cadeau, Noël21 est téléchargeable exclusivement pour Android, sur le GooglePlay Store.