Cet article date de plus de huit ans.

Des Norvégiens veulent offrir une montagne à la Finlande

Il suffirait de déplacer la frontière entre les deux Etats de 200 mètres pour permettre à la montagne Halti, haute de 1 365 mètres, de se trouver en territoire finlandais.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un Norvégien propose de déplacer la frontière de son pays de 200 mètres pour permettre au sommet du mont Halti de se trouver en territoire finlandais, rapporte le "Telegraph", le 17 décembre 2015. (GOOGLE MAPS)

Ce serait un cadeau de Noël pour le moins original. Des Norvégiens ont lancé une campagne pour que leur pays offre... une montagne à la Finlande voisine, dépourvue de tout sommet, raconte le Telegraph (en anglais), jeudi 17 décembre. Le geste permettrait de célébrer le 100e anniversaire de son indépendance.

Un sacrifice minime pour la Norvège

Il suffirait de déplacer la frontière entre les deux Etats de 200 mètres pour permettre au sommet de la montagne Halti, haute de 1 365 mètres, de se trouver en territoire finlandais. Le sacrifice serait minime pour la Norvège, puisqu'elle ne perdrait que 0,015 kilomètre carré.

"Cela ne changerait pas la superficie des deux pays, raconte Bjørn Geirr Harsson, le retraité à l'origine de l'initiative, au Telegraph. Mais je suis sûr que les Finlandais l'apprécieraient. Leur point le plus élevé serait ainsi au sommet d'une montagne."

Un courrier envoyé au ministre des Affaires étrangères

Farfelue, cette idée ? Visiblement, pas tant que cela, si l'on en croit la réaction de la responsable de l'autorité de cartographie norvégienne. "C'est une très bonne idée, a répondu Cathrine Frøstrup à la télévision publique norvégienne, selon le Telegraph. C'est un joli cadeau pour un pays qui n'a pas de haute montagne, où le point le plus haut n'est même pas un sommet." Bjørn Geirr Harsson attend désormais une réponse du ministre des Affaires étrangères norvégien à sa proposition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.