Découverte : la pêche de crevettes blanches en Gironde

Une équipe de France 3 a suivi un pêcheur de crevettes blanches dans l'estuaire de la Gironde.

FRANCE 3

Commencée en juin, la pêche de la crevette blanche s'arrête en novembre. Toute l'année et par tous les temps, Jacky embarquent sur son petit bateau de pêche. En ce moment la crevette blanche campe dans l'estuaire de la Gironde. Impossible à voir dans l'eau saumâtre, pour la capturer, il faut des nasses et des appâts.

200 nasses immergées

Le fameux petit crustacé vient se reproduire dans l'estuaire. Les plus grosses crevettes mesurent sept centimètres. Attirées par des morceaux de maquereaux placés dans les nasses, elles se font piéger tout comme leurs prédateurs : des anguilles, interdites à la pêche dans ce secteur à cause de la pollution. Jacky a du travail. Avec 200 nasses immergées dans la rivière sur un kilomètre et demi de corde, juste en face de Saint-Louis-de-Montferrand (Gironde). Une pêche solitaire et tranquille qu'il apprécie depuis 40 ans. Débarquées, les caisses sont ensuite revendues aux mareyeurs. Les pêcheurs girondins se chargent parfois eux-mêmes de les faire cuire au court-bouillon selon une recette traditionnelle. L'anis étoilé en morceaux leur donne un goût unique. Et c'est après la cuisson qu'elles prennent leur couleur blanche qui leur vaut leur nom.

Le JT
Les autres sujets du JT