Cet article date de plus de neuf ans.

Comment un panda a failli terrasser Valéry Giscard d'Estaing

Alors qu'il était chef de l'Etat, VGE est entré dans la cage des pandas lors d'une visite au zoo de Vincennes. Il voulait leur "montrer le courage du président".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ex-président Valéry Giscard d'Estaing, le 12 octobre 2012 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Valéry Giscard d'Estaing a gardé cette histoire secrète pendant plus de trente ans. Il a fini par la raconter, mardi 21 mai, à l'occasion d'un discours prononcé à Blois (Loir-et-Cher). Lorsqu'il était président de la République, VGE a échappé de justesse aux griffes d'un panda. L'anecdote a été rapportée par Le Figaro (article payant).

"J'ai survécu à une attaque de panda", a confié l'ex-président à un auditoire hilare. Il a raconté avoir visité le zoo de Vincennes (Val-de-Marne) parce que sa fille y effectuait un stage en tant qu'étudiante vétérinaire. Deux pandas, "très mignons", offerts par la Chine à son prédécesseur Georges Pompidou, se trouvaient dans l'un des enclos.

Valéry Giscard d'Estaing a "voulu leur montrer le courage du président de la République". Sur ses ordres, le gardien a ouvert la cage et le président y est entré. "Dans la seconde, un panda m'a sauté dessus", a relaté l'académicien. "Heureusement", le gardien est intervenu et "je me suis échappé", a-t-il poursuivi. "Mais imaginez ce qu'eussent été les commentaires, si j'avais été terrassé par l'animal", a-t-il plaisanté en guise de conclusion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.