1er mai : l'appel de la CGT à descendre dans la rue

Publié Mis à jour
1er mai : l'appel de la CGT à descendre dans la rue
Article rédigé par
France Télévisions

Dimanche 1er mai, de nombreux Français sont attendus dans les rues de différentes villes de France pour exprimer leur mécontentement, notamment sur l'âge de la retraite et le pouvoir d'achat.

Une semaine après son élection, pas d’état de grâce pour le président Emmanuel Macron. Il doit plutôt faire face à une colère sourde qui gronde dans le pays. Au cœur des préoccupations des Français, l’âge de départ à la retraite, les salaires et surtout le pouvoir d’achat, nettement en baisse en raison d’une inflation qui atteint des records. Un ras le bol qui pourrait s’exprimer dimanche 1er mai dans la rue. "Il faut qu’il y ait du monde car c’est un rendez-vous assez exceptionnel. Pour dire que l’on ne veut pas de la retraite à 65 ans et que nous voulons un Smic plus haut", a déclaré Philippe Martinez à France Inter.

Plus de dialogue de la part du président

Manifester pour tenter d’infléchir la politique libérale du gouvernement, mais pas seulement. Tous les syndicats et partis d’opposition réclament aussi plus d’écoute et de dialogue de la part du chef de l’Etat. Dimanche, dans toute la France, de nombreux rassemblements sont prévus à l’appel de la CGT, de la FSU - Solidaires et de l’UNSA. A Paris, la manifestation s’élancera à 14h30 de la place de la République.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.