Cet article date de plus de huit ans.

Découverte : en Camargue

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La Camargue a été classée en janvier dernier "grand site de France". Trait d'union entre terre et mer, elle s'étend entre le Languedoc et la Provence. C'est la carte postale de ce début de week-end.

Couper les roseaux, une tradition camarguaise vieille de 700 ans. Jean Renaud Prévot est sagneur, il a passé sa vie au milieu des roselières.

On a commencé la saison de coupe vers le 10 décembre et elle va se terminer fin mars.

3.000 hectares de roseaux, la plus grande réserve de France.

Ce roseau va servir à couvrir les chaumières, plutôt dans le nord de la France et à l'étranger.

Une activité qui façonne le 933/5399, paysage, les sagneurs sont indispensables à la préservation de l'équilibre de cet environnement.

La récolte du roseau participe à la biodiversité parce que le roseau qui n'est pas coupé tombe au sol et forme une couche de sédiments.

En plein coeur de ces paysages hors-normes s'élève la cité fortifiée d'Aigues-Mortes. Au pied des remparts, les plus grands salins de Méditerranée. Ils ne sont qu'une dizaine à maîtriser leurs secrets. Luc Vernhes est saunier, il travaille dans les marais depuis l'âge de 17 ans. Chaque jour, il régule les niveaux d'eau pour augmenter leur teneur en sel.

Je suis en train d'ouvrir pour que cet étang aille dans l'autre étang. L'Homme est arrivé à créer quelque chose en s'appuyant sur la nature. Les seules modifications qu'il a faites, c'est séparer deux étangs par une porte, ou rehausser une digue pour ne pas que quand il pleut, l'eau passe par-dessus.

Un patrimoine préservé, véritable sanctuaire pour les animaux, en particulier les flamants roses. Ils sont 5.000 à 10.000 à vivre ici. Sonia Sejourné veille à la protection de la biodiversité sur le site. Aujourd'hui, elle vient compter le nombre d'oiseaux avant la nidification.

En ce moment, c'est la période des parades nuptiales pour les flamants roses, donc ils sont en train de chercher des partenaires, ils font des danses pour se plaire. Ils vont être plus ou moins colorés aussi. Les couleurs vont aussi donner des indices sur le caractère fécond de l'animal.

Pour protéger ces animaux, elle travaille en lien constant avec Luc Vernhes.

Le saunier est la personne qui est là tous les jours, qui va pouvoir surveiller et m'alerter s'il se passe quelque chose d'anormal. Ça nous arrive aussi de travailler ensemble pour la gestion de l'eau, et qu'ils adaptent les niveaux d'eau pour que les conditions soient plus favorables aux oiseaux.

La gestion des salins est essentielle pour ces animaux, l'eau de mer leur apporte de la nourriture, les marais les protègent des prédateurs. Un site d'exception qui abrite 200 espèces protégées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.