Décès de Lucien Neuwirth à 89 ans

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 26/11/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Dans l'actualité également, la disparition d'un homme dont le parcours aura eu un impact décisif pour des millions de femmes. Il s'agit du gaulliste historique Lucien Neuwirth, mort la nuit dernière à 89 ans. C'est lui qui a donné aux femmes le droit de maîtriser leur fécondité. C'est lui qui a fait voter en 1967, la loi autorisant la pilule contraceptive. C'était il y a 46 ans.

La loi qui porte son nom est plus connue que Lucien Neuwirth. Autorisant la contraception, elle arrive alors que les actualités décrivent ainsi les femmes.

Savoir emmailloter un bébé requiert de l'expérience.

Lucien Neuwirth, gaulliste, révolutionne la société française.

Cette loi permettra aux femmes qui le désirent d'avoir des enfants.

A l'Assemblée, la bataille est acharnée. Au sein de la droite gaulliste, majoritairement opposée a la loi, L. Neuwirth est qualifié de "fossoyeur d'enfants". Un député lance même.

Mais la population française est prête pour la pilule.

Régulariser les naissances, c'est formidable.

Monsieur, vous avez le même avis que votre femme.

Oui, à peu près. Un ouvrier qui a trop de gosses, c'est plus possible.

L. Neuwirth saura convaincre un allié de poids : de Gaulle.

Un jour, de Gaulle m'a dit "venez me parler de votre affaire". J'ai parlé 40 minutes sans être interrompu. Il réfléchissait profondément. "Transmettre la vie, c'est important, il faut que ce soit un acte lucide. Continuez." Je me suis retrouvé rue de l'Elysée, je ne savais plus où j'étais.

Entre Neuwirth et de Gaulle, l'histoire avait débuté quand le jeune homme avait rejoint les troupes de la France libre, à Londres, alors qu'il n'avait que 16 ans. En avril 1945, il échappe à la mort: sur le peloton d'exécution, la balle allemande ricoche sur une pièce dans sa poche.

Je n'ai pas pas eu peur face à la mort. J'y ai réfléchi depuis. C'est ce qui explique les attitudes des politiques, des gens au poteau, ils ont le sentiment de mourir pour une bonne cause, ils dominent ceux qui les tuent. En général, ils ont donc une mort convenable.

Cet homme qui avait fait avancer le droit des femmes et la société a reçu un hommage unanime de la classe politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==