Déblocage de l'épargne salariale : un échec

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 13/12/2013Durée : 00h50

Le gouvernement espérait relancer la consommation en favorisant le déblocage d'une partie de l'épargne salariale. Mais la mesure est un flop. Seul un milliard et demi d'euros a été débloqué contre les 10 milliards espérés. Pas de quoi booster les gros achats. Débloquer 20.000 euros de participation salariale, non soumise à l'impôt sur le revenu, une mesure alléchante qui a séduit Frédéric Verny.

On avait prévu de faire quelques travaux à la maison, ça nous a permis de les financer en partie.

Mais dans cette PME, la plupart de ses collègues ont préféré ne pas toucher à cette épargne.

C'était pas le moment et l'argent est bien où il est.

En père de famille, je préfère garder les choses pour plus tard.

La majorité des 9 millions de Français, qui ont une épargne salariale, a choisi de ne pas profiter du déblocage exceptionnel. Seul 1,5 milliard d'euros aurait été débloqué depuis juillet dernier sur une épargne totale de 95 milliards d'euros. Avec cette mesure, le gouvernement espérait relancer la consommation. Le dispositif n'a pas convaincu.

Les Français veulent conserver un matelas d'épargne en temps de crise. Qui aujourd'hui a besoin d'argent? Ce sont les demandeurs d'emploi, ceux qui ont des petits jobs. Or l'épargne salariale concerne les salariés des grandes entreprises.

Pour ceux qui souhaiteraient avoir accès a leur participation salariale le déblocage court encore jusqu'au 31 décembre prochain.

A suivre.

La surveillance des huîtres dans le bassin d'Arcachon avant les fêtes.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==