Banques : histoires d'argent

Alors que l'opérateur téléphonique Orange lance sa banque en ligne, France 2 se penche sur le rapport des Français aux banques.

FRANCE 2

La plus populaire des banques, pendant des années, elle était là : bien au chaud sous le matelas. Pactole ou quelques sous à peine, le placement préféré des Français, c'est le bas de laine. Mais en 1945, le pays est à reconstruire, il faut de l'argent frais. Les autorités de l'époque incitent à pousser les portes des banques pour acheter les bons de la libération. Les banques, c'est d'abord bien pratique pour l'État, car elles permettent de compter discrètement la fortune des Français. Comme en 1948, lorsque le billet de 5 000 anciens francs est retiré de la circulation. C'est la ruée aux guichets.

Rassurer, faire de la pédagogie

Dans les années 60, la banque se démocratise et devient même accessible aux femmes. La mensualisation des salaires, au début des années 70, pousse encore plus de Français à ouvrir un compte en banque. Mais dans les campagnes, les vieilles habitudes sont tenaces. Rassurer, faire de la pédagogie... En 1973, un banquier va jusqu'à se mettre en scène face à des acteurs pour séduire ceux qui craignent le piège à compte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme récupère de l\'argent liquide à un distributeur de billets à Lille (Nord), 4 janvier 2017.
Un homme récupère de l'argent liquide à un distributeur de billets à Lille (Nord), 4 janvier 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)