Crash d'avion en Ukraine : une sécurité hasardeuse

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 21/07/2014Durée : 00h39

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Nous allons en reparler, mais d'abord, cet appel émouvant lancé par des familles des victimes néerlandaises. Elles demandent à Vladimir Poutine de leur rendre leurs enfants.

Près de 4 jours après le crash, les enquêteurs néerlandais ont enfin pu rejoindre l'est de l'Ukraine. L'expert médico-Iégal a parlé d'une préservation de bonne qualité. 251 corps seraient actuellement dans le train réfrigéré. Les enquêteurs sont désormais a Torez où sont les débris de l'appareil. Une zone sous le seul contrôle des rebelles prorusses.

Sans ménagement, sans gants, les secouristes rassemblent les objets ayant appartenu aux passagers. Depuis 4 jours, ces effets ont été déplacés, fouillés, et parfois volés. Ici, ils n'hésitent pas non plus a déplacer dés débris dé l'avion, sans prendre de précautions.

On regarde s'il n'y a pas de corps sous la queue de l'avion.

Et voilà les instructions qu'ils ont reçues.

Quand on trouve des bras, des membres, on les laisse. On prend seulement les corps.

Mineurs, pompiers et même journalistes, le site est ouvert à tous.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==