Cet article date de plus de neuf ans.

Corée du Sud : visite du pape François

Publié
Durée de la vidéo : 40 min
Ce replay n'est plus disponible.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Direction le stade Daejon où les Coréens acclament normalement les dieux du foot. Aujourd'hui, c'est lui qui reçoit les honneurs d'une longue ola. Il y a 50 000 fidèles. C'est la messe de l'Assomption, la fête de la Vierge. Dans son homélie, François revient à ses fondamentaux avec une charge contre le capitalisme sauvage.

François: Les chrétiens rejettent les modèles économiques inhumains qui créent de nouvelles formes de pauvreté et affaiblissent les travailleurs.

Il poursuit sa 1re rencontre avec l'Asie, avec des jeunes de tous les pays du continent, réunis en Corée cet été. C'est à nouveau l'hystérie dans la salle.

Cela fait 25 ans qu'un pape n'est pas venu en Corée et ça donne un nouveau souffle à tous les catholiques d'Asie.

Encore "Viva Papa". Cette ambiance met François de bonne humeur. Il se fait chauffeur de salle.

François: Etes-vous prêts.

Il reconnaît que son anglais est approximatif.

François: Mon anglais.

Cet enthousiasme rappelle celui des Journées mondiales de la jeunesse de Rio, l'an dernier, avec ceci en plus: cela faisait 25 ans qu'aucun pape ne s'était rendu en Corée.

M.

S.Lacarrau: Aux Etats-Unis, le calme après les émeutes à Ferguson, après la mort d'un jeune Noir abattu par un policier, il y a 6 jours. Pour la 1re fois, une manifestation s'est déroulée sans heurts. Le chef de la police, Noir, a décidé de défiler avec les habitants. On en sait un peu plus sur les circonstances du drame.

Il a les gestes et les mots pour apaiser. C'est le nouveau responsable des forces de l'ordre. Il est noir, comme les manifestants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.