Cet article date de plus de huit ans.

Cinéma : "La vie rêvée de Walter Mitty" par Ben Stiller

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Marie Drucker : Merci Lorraine.

Se voit-on tel que les autres nous voient ? C'est le sujet du nouveau film de Ben Stiller qui se met en scene lui-même dans "La vie rêvée de Walter Mitty", en salle mercredi prochain.

Nous allons avoir le privilège de publier le tout dernier numéro de Life Magazine.

Walter Mitty est un homme effacé, enfermé dans son quotidien, dans son sous-sol où il développe les négatifs des grands reporters.

Où est le 25.

Je ne l'ai pas.

Il ne l'a peut-être même pas envoyé.

Un amoureux transi qui se projette dans des rêves extravagants.

Je suis Walter Mitty.

Walter ? Montez peut-être.

A un moment de sa vie, on se rend compte qu'on passe à côté de ses rêves. La vie suit son cours, on reste en marge. Si vous ne sautez pas le pas pour aller vers l'inconnu, vous resterez toujours en dehors. Je me suis dit que pas mal de gens se retrouveraient là-dedans.

Eloignez-vous.

Derrière et devant la caméra, le comique américain Ben Stiller franchit lui aussi le pas. Un personnage plus émouvant que drôle. De New York, c'est bien Ben Stiller sur le skate. Ou sur les terres gelées plongé dans une eau à 4 degrés. Il est Walter Mitty. Engagé pour de bon, pour retrouver à l'autre bout du monde le photographe auteur d'un cliché mystérieusement disparu.

Oh mon Dieu, je ne rêve pas.

Ce qui est terrible, c'est que la façon dont on se voit, correspond rarement à la façon dont les gens nous voient dans la vie. Quelques fois, ça nous empêche de débloquer ce potentiel en nous.

Walter Mitty se transforme sous nos yeux en super-héros. De quoi faire rêver tous les timides de la terre.

Comment êtes-vous entré en Afghanistan.

Par le Yémen.

Un pays plutôt violent.

C'est pour ça que le billet ne coûte que 84 dollars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.