Cet article date de plus de huit ans.

Barcelone : les téléphones de demain ou l'hyperconnexion ?

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Les écoles sont même dû fermer leurs portes, car le fauve court toujours.

A quoi ressembleront les téléphones portables de demain ? Barcelone accueille depuis hier le plus grand salon du secteur. Petits gadgets et modèles dernier cri y sont présentés. On vous retrouvera dans un instant Jean-Paul Chapel pour parler de ce qui nous attend dans 10 ou 20 ans. D'abord les nouveautés connectées.

C'est une nouvelle manière de voir le monde, grâce à un smartphone connecté à une paire de lunettes haute technologie.

Il suffit que je croise ce monsieur pour que sa fiche d'identité apparaisse. Dans un restaurant, je regarde le menu en japonais, et les lunettes vont me traduire chaque plat et me donner les prix. Ces lunettes arriveront chez nous dans quelques mois ou l'an prochain.

C'est un exemple des inovations qui vont changer nos vies. Sur ce Salon mondial du smartphone, les objets connectés sont le concept à la mode. Des appareils en liaison sans fil avec notre téléphone. Ici, par simple contact, il déverrouille notre porte. Il sert aussi de carte bancaire dans les magasins, gère la musique et le chauffage de la voiture. Tout notre quotidien est aujourd'hui connecté. Des bracelets électroniques comptent nos pas, notent nos activités.

On a beaucoup de projets avec des colliers, de bagues, des lunettes. Tout ce qu'on peut porter sur soi peut être connecté à un portable.

Toutes sortes d'usages, comme l'hygiène avec cette brosse à dents qui gère votre temps de brossage, la santé avec le suivi médical. Les perspectives sont immenses.

Ça va arriver en France au deuxième semestre. Vous commanderez à distance votre réfrigérateur ou machine à laver, et téléchargerez des applications ou des programmes sur la machine a laver grâce à votre smartphone.

Il peut maintenant contrôler toute la maison : lumière, sécurité, chauffage, mais aussi certaines activités industrielles.

Ce gant est un nouvel objet connecté. Il suffit de toucher un câble pour indiquer dans des lunettes, via un smartphone, où on doit le brancher, et quelles sont les règles de sécurité. Autre fonction : il me suffit de tracer dans l'air un chiffre pour qu'il apparaisse dans l'ordinateur, et soit envoyé sur le Réseau.

Les plus récentes études estiment qu'en 2020, le nombre d'objets connectés dans le monde pourrait atteindre 5 milliards.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.