Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo L'hécatombe de dauphins sur les plages de Virginie enfin expliquée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
ISABELLE BAECHLER - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La forte mortalité qui a frappé les grands dauphins le long de la côte Atlantique des Etats-Unis depuis juillet est due à un virus proche de celui de la rougeole.

Enfin une explication au nombre inhabituel de grands dauphins retrouvés morts en juillet le long des côtes américaines. Les mammifères ont été infectés par un agent pathogène, le morbillivirus, a indiqué le service des pêches de l'Agence américaine océanique et atmosphérique, mardi 27 août.

L'infection par ce virus est souvent mortelle. Elle touche les poumons de ces animaux, provoquant une pneumonie, ainsi que leur cerveau, où elle entraîne des lésions. Ce morbillivirus se transmet le plus souvent par contact entre les dauphins. Cette dernière épizootie, qui va probablement se répandre dans le sud et se prolonger jusqu'au printemps 2014, pourrait provoquer une plus grande mortalité que celle de 1987-1988, selon l'Agence américaine. Ce virus avait également tué de nombreux dauphins dans le Golfe du Mexique en 1992 et 1994

Depuis le 1er juillet, 333 grands dauphins ont été retrouvés morts le long des côtes américaines, des Etats de New York à la Caroline du Nord, soit neuf fois plus qu'en 2012. Le plus grand nombre d'animaux échoués a été enregistré sur les plages de Virginie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.