VIDEO. Iles Féroé : 250 baleines massacrées lors d'une chasse traditionnelle

L'exécution massive de cétacés est légale dans cet archipel de l'Atlantique Nord. Elle est régulée par les autorités.  

Des baleines pilotes et des dauphins massacrés près de Torshavn (Îles Féroé), le 22 novembre 2011. 
Des baleines pilotes et des dauphins massacrés près de Torshavn (Îles Féroé), le 22 novembre 2011.  (ANDRIJA ILIC / REUTERS)

La chasse à la baleine et aux dauphins est une tradition dans les Îles Féroé. Plus de 250 baleines pilotes et grands dauphins ont été tués, vendredi 24 juillet, sur la plage de Torshavn dans Iles Féroé.

Appelé "Grindadráp" (littéralement : "mise à mort des baleines" en féroïen), l'exécution massive des cétacés continue d'exister dans l'archipel de l'Atlantique Nord. Repoussées vers le bord par les bateaux,  les baleines qui passent dans les fjord de l'archipel sont ensuite tuées à coups de harpons sur les plages. Cette tradition culturelle est régulée par les autorités de cette province autonome du royaume du Danemark.

Les Îles Féroé, une province autonome du royaume du Danemark.
Les Îles Féroé, une province autonome du royaume du Danemark. ( GOOGLE MAPS)

Des militants pour la protection des baleines arrêtés 

Cinq militants de différentes nationalités, dont un Français et un Belge, opposés à cette chasse ont été arrêtés, jeudi 23 juillet, ont indiqué les autorités. Les deux hommes, ainsi qu'une Italienne, une Sud-Africaine et un Luxembourgeois ont été libérés le lendemain.

Tous sont membres de l'association de défense de la faune marine Sea Shepherd, qui mène une campagne musclée contre la chasse à la baleine telle qu'elle est traditionnellement pratiquée dans cette chasse. L'ONG dénonce dans un communiqué un "massacre à grande échelle de globicéphales (baleine pilotes) dans les îles Féroé".

Attention : le contenu de la vidéo est violent et peut choquer.